Logo SHESAID.SO FRANCE

présente en partenariat avec

Logo spotify
Logo Majeures

Majeur·e·s rend visibles tous·tes les professionnel·les de la musique

Le manifeste Majeur·e·s

Plus fort·e·s en réseau

Que vous choisissiez de référencer votre profil, d’être visiteur ou visiteuse, d’utiliser le moteur de recherche pour vos besoins d’identification de professionnel·les, ou que vous preniez contact avec un profil qui vous intéresse : vous faites déjà partie d’une communauté d’usagers et usagères d’un outil au service du changement. Merci à vous.

Un positionnement intersectionnel

Le référencement dans l’annuaire est dédié aux professionnel·les femmes, personnes trans et non-binaires. shesaid.so France, par le biais de Majeur·e·s, réaffirme sa volonté de prendre en compte de la diversité des genres touchés par la discrimination dans l’industrie musicale.

Un outil gratuit et accessible

L’accessibilité de l’annuaire est indispensable pour que toute la filière s’en empare, que ce soit du côté des personnes référencées ou des visiteurs·euses.

Avec cette ouverture et la mise à disposition d’un outil au service de la filière, nous espérons accélérer le changement à vos côtés pour créer plus de parité.

Travailler en complémentarité

shesaid.so France a construit le positionnement et les fonctionnalités de Majeur·e·s de façon à agir en complémentarité avec les initiatives de répertoires déjà existantes, ou des dispositifs tels que le mentorat.

Nous ferons en sorte de développer ressources, actions et évolution de l’outil en accord avec ce principe : nous devons travailler ensemble, en concertation, et avec transparence.

Valoriser ce qui est invisibilisé

La discrimination et les stéréotypes de genre à l’œuvre dans la musique alimentent l’invisibilisation d’un grand nombre de professionnel·les. Les effets de recommandations et réseaux d’information sont beaucoup plus fermés qu’on ne le pense.

Ici, nous rendons possible un référencement à grande échelle et catégorisé de profils souvent hors radars.

 

Mettre en avant les métiers, expertises et compétences n’est pas anodin : il est urgent de considérer que ce que l’on sait faire est un savoir acquis et non inné, et que la considération de valeur de nombre de métiers et fonctions n’est pas à la hauteur.

Majeur·e·s revendique une approche plus riche des Ressources Humaines, profitable à toutes et tous.